• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Croire ou non, à l'astrologie

Croire ou non, à l'astrologie - Jason Veitch

J’avais été impressionné par la lecture de mon horoscope. J’aime regarder, de temps en temps, ce que prévoient les astres pour ma journée, ou ma semaine. Après avoir discuté de google adwords avec un ami, je me suis connecté sur un site qui donnait des prévisions pour mon signe du zodiaque, Poissons, et pour mon horoscope chinois, dans lequel je suis Dragon. Les concordances entre les deux textes étaient flagrantes. Je devais être attentif à ma santé, car je manquais de magnésium, et à mon équilibre financier. J’étais assez étonné de ces remarques. Je reconnais que je ne me préoccupe pas assez de ma forme physique. Je travaille souvent tard, sans me nourrir correctement, et je commence à en ressentir les effets. J’ai perdu du poids et mes muscles fondent. Je suis plus fatigué, je m’énerve plus facilement.

Je m’interrogeais sur la meilleure façon de pallier à ce souci, alors que quelques minutes avant d’avoir lu mon horoscope, ce problème ne se posait pas. Lorsque je fis mes courses pour la semaine, j’ajoutais des fruits frais, des céréales et des légumes que je devrais me mettre à cuisiner ; j’avais sélectionné quelques recettes que je comptais essayer. Une quiche au lard et aux poireaux, un potage de légumes variés, des galettes de boulgour, je préparais à l’avance ces différents mets pour n’avoir qu’à les ressortir le soir, et me les faire réchauffer. La première semaine, cela fonctionna plutôt bien, ce qui m’encouragea. Je changeais, doucement, mais sûrement, de régime alimentaire, pour mon plus grand bonheur. Je redécouvrais des saveurs variées et des plats que j’avais oubliés. Ma santé fut meilleure à partir du moment où je décidais de mieux m’alimenter.

De la même façon, je ne me lançais pas dans un investissement risqué. J’avais quelques jours, encore, pour me décider. Ma lecture astrologique m’avait influencé. Je fus bien avisé de ne pas m’investir dans cette aventure. La propriété que j’avais envisagé d’acheter, était située dans un lieu qui fut reconnu comme hautement pollué. La valeur du bien aurait été divisée par deux ou trois si j’avais effectué cet achat. Je commençais à prendre un peu plus au sérieux ce que je lisais quotidiennement ; j’appliquais les conseils que ma revue en ligne exposait dans sa rubrique astrologie. Parfois, je ne voyais pas de correspondance avec ce que je découvrais comme horoscope du jour, d’autres fois, j’étais stupéfait des parallèles que je pouvais voir avec ma vie.

À propos de l’auteur :

author