• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le kombucha

Le kombucha - Jason Veitch

Mon ami fait toujours des blagues quand il me voit consommer du kombucha. Il dit qu’il va falloir faire la decontamination de moisissure du breuvage avant que je puisse le consommer. Ce breuvage est fabriqué de manière à créer une bactérie pour nous aider avec notre digestion. C’est bizarre à dire, mais c’est ça que notre estomac a besoin. Je n’ai jamais fait de recherche à ce sujet, mais un jour, j’aimerais découvrir comment ça marche.

Ce que je sais, c’est que la base provient d’un champignon. Ce n’est pas n’importe quel type de champignon qui est nécessaire. Celui-ci provient de la nature, certes, mais on peut se le procurer dans des magasins pour nous permettre de préparer notre propre kombucha à la maison. On peut ajouter ce qu’on veut dedans, et donc créer la saveur qui nous plaît. Plusieurs y mettent des herbes ou des épices, des fruits et un peu de sucre. Certains vont même ajouter des fleurs, comme des roses. Je n’ai jamais goûté un kombucha aux légumes, et je me demande si c’est parce que les gens ne pensent pas que c’est un bon mariage de saveurs.

Ce qui se produit à chaque fois, c’est que ce breuvage finit par avoir un goût quand même assez amer. Voilà sûrement la raison pour laquelle beaucoup de gens y ajoutent au moins quelque chose de sucré, comme du miel, du sucre ou des fruits sucrés. J’imagine qu’on peut obtenir le même résultat avec un peu de carottes ou de betteraves, deux légumes avec un taux de sucre assez élevé. La patate douce pourrait aussi servir, mais je ne sais pas si la laisser crue serait bon. Il faudrait faire des essais.

Ensuite, le kombucha est naturellement pétillant. Le procédé pour le fabriquer, inclut une étape de fermentation, donc c’est normal que le début d’une création d’alcool y soit. Le taux d’alcool, par contre, est négligeable, et ne vaut même pas la peine d’être mentionné. Mais, quand on laisse fermenter quelque chose, un goût amer se développe et une gazéification se crée. Le produit final est donc pétillant et amer, et beaucoup de gens disent que ça prend un bout de temps avant de s’y habituer.

Moi, j’ai pris goût à ce breuvage inhabituel. Il est délicieux, et aide vraiment avec la digestion. Je remarque une différence importante et je sens que ça m’aide. Je ne connais que très peu de gens qui en consomment aussi.

À propos de l’auteur :

author