• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le vélo de mon fils

Le vélo de mon fils - Jason Veitch

Le vélo de mon fils, c'est toute une histoire, et je ne peux m'empêcher de vous en parler dans ce billet. Si je me souviens bien, je lui ai offert son premier vélo à l'âge de deux ans, avec des petites roulettes de chaque côté, évidemment, mais déjà un vélo bien stylé et bien que pour enfant d'un si jeune âge ce ne soit pas forcément adapté, moi ça me plaisait tout autant qu'à lui. Pour tout vous dire, j'avais peint son vélo en noir avec des aigles dessus et j'avais ajouté des accessoires dignes des plus grandes cylindrées américaines. Alors forcément, il adore les vélos depuis son plus jeune âge. On a vu tous les genres de vélos possibles et imaginables dans notre maison.

Arrivé à l'âge de la préadolescence, il a réuni toutes ses économies et il s'est acheté son premier vélo, acheté avec ses propres sous ramassés au fil des années. Au début, c'était génial, il adorait son vélo, et en prenait soin comme à la prunelle de ses yeux. Il passait des après-midi à le bichonner, et à installer de nouveaux accessoires. Un jour, l'employé de la compagnie de remplacement toiture salaberry-de-valleyfield qui était à la maison, me demande si c'est bien ici qu'il y a une Harley-Davidson à vendre. Je lui réponds que non, car personne ne conduit de moto dans cette maison, depuis que ma femme me l'a interdit, à la naissance de notre fils.

Il me confirme pourtant le numéro de téléphone et me donne même le prénom de mon fils. Là, je commence à douter, mon fils serait-il déjà passé à l'étape supérieure ? Impossible. Je prends le numéro du monsieur, et m'empresse d'aller trouver mon fils, dans le garage en train de bricoler son vélo, comme d'habitude. Surprise, il avait tellement bichonné son vélo qui l'avait baptisé Harley... et décidé de le vendre...

À propos de l’auteur :

author