• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une vie de rêve

Une vie de rêve - Jason Veitch

Sans les conseils de mon frère, j’aurais mal investi mon argent, et maintenant, je n’en serais pas là. J’ai réussi grâce au sens des affaires que je possède naturellement, mais les recommandations de mon entourage m’ont été d’un grand secours, comme lorsque je souhaitais trouver une entreprise de bonne renommée pour effectuer de la réparation de fissure rive-sud. J’ai pu développer mon patrimoine tout en continuant à exercer ma profession, que j’aime par-dessus tout. Lorsque j’ai rencontré celle qui est devenue ma conjointe, je ne savais pas que je serais, quelques années après cette rencontre due au hasard, dans la maison de mes rêves, avec des enfants merveilleux. Cette femme m’a apporté de la joie et de la chance, du bonheur chaque jour et des rires en cascade. Par contre, elle n’a jamais rien exigé de moi. Quand nous avons fêté nos cinq ans de mariage, j’ai voulu qu’elle soit surprise et heureuse. Je l’ai emmenée dans une location aux Seychelles pendant quinze jours. 

Elle ne savait pas que j’avais préparé ce séjour dans les moindres détails. Pendant trois mois, j’ai tout fait pour qu’elle ne s’aperçoive de rien. J’ai mis dans la confidence mes parents et mes beaux-parents, car ils gardaient nos enfants pendant notre absence. Les voisins savaient tous que nous partions, où et quand, mais aucun n’a trahi le secret que j’avais demandé de garder sur ce voyage. Et même, pour que les bagages soient remplis de tout ce dont nous avions besoin, j’ai demandé de l’aide à la meilleure amie de ma femme. Elle a su mettre les vêtements qui lui plairaient et les chaussures adaptées pour chaque situation. Nos passeports étaient valables, nos billets et nos réservations sur place étaient faites, je n’avais plus qu’à prévoir un taxi pour nous emmener à l’aéroport.

Le jour venu, je ne tenais plus en place. Je tentais de garder mon calme pour que la surprise soit totale. Un peu stressé, j’ai presque avoué que nous prenions l’avion, mais je me suis arrêté avant de prononcer des mots que j’aurais regrettés. Vers onze heures du matin, je suis monté dans notre chambre, et j’ai sorti les valises de leur cachette. Le taxi devait arriver d’une minute à l’autre. Un message apparut sur mon téléphone cellulaire pour me prévenir que le chauffeur attendait devant mon portail. J’ai expliqué en deux secondes à ma conjointe que nous devions prendre nos bagages et que nous allions à l’aéroport. Ce fut à notre arrivée sur cette île de rêve qu’elle a été émue jusqu’aux larmes.

À propos de l’auteur :

author